Les jeux d’entraînement cérébral : Bon ou mauvais ?

Jeu de réfléxion

Zoo loco, Sudoku, Acroscore, Woltar… : voilà autant de jeux qui sont censés préserver nos facultés et stimuler nos neurones vieillissants tout en s’amusant. Vu le nombre de jeux existants, ne pas les essayer serait utopique. Malgré cet avantage commun à eux (faire travailler les méninges), il est normal de se demander si tous ces jeux sont bénéfiques au système cérébral ?

Pourquoi jouer aux jeux virtuels ?

Les jeux ne sont pas l’apanage de la classe des séniors. Que ce soit pour les enfants, les adolescents ou les adultes, les jeux favorisent la concentration, la mémorisation, la logique, mais aussi la stimulation des neurones. Les jeux d’entraînement cérébral permettent aussi de s’exercer à :

  • la précision ;
  • au réflexe ;
  • à l’adresse ;
  • au développement des compétences cognitives ;
  • etc.

Par ailleurs, s’ils sont bien choisis et suivis, les jeux d’entraînement cérébral améliorent la réactivité des personnes d’âge mûr (au volant par exemple). Plusieurs sociétés collaborent avec les chercheurs et les aident à trouver des types d’exercices pouvant soigner certaines maladies comme la Schizophrène. De même, d’autres exercices de jeux permettent aux enfants atteints de troubles d’attention de se retrouver.

Cependant, ce n’est pas tous les jeux qui offrent ces possibilités. Afin de parvenir à un bon résultat de développement des compétences cognitives, il est préférable de faire des sélections de jeux uniquement destinés aux activités cérébrales. C’est l’une des raisons qui ont poussé la Société à financer une expérience de jeux d’entraînement cérébral contre la pathologie d’Alzheimer. Après 6 mois d’expérience, les personnes qui ont joué plusieurs fois par semaine avaient retrouvé des compétences cognitives plus larges. Encore une bonne raison de s’y mettre !

De nombreux sites internet proposent des jeux gratuits pour ralentir le vieillissement des neurones et l’entretien du cerveau. Fait plus intéressant, c’est que ces jeux d’entraînement cérébral se jouent en mode multijoueur.


Quelques exemples de jeux d’entraînement cérébral

La distraction avec les jeux d’entraînement cérébral fait du bien non seulement au système cérébral, mais est aussi un outil qui permet de s’évader psychologiquement. Ainsi, au lancement d’une partie, le joueur se concentre mieux pour ne pas perdre le jeu. Comme conséquence directe, il y a l’amélioration du niveau de concentration et d’autres fonctions cognitives. Ces exercices peuvent être des jeux de :

  • chiffres, lettres et mots ;
  • mémorisation ;
  • simulation ;
  • réflexion.

Pour certains, ces jeux se jouent en ligne pour préserver les compétences cognitives. Par exemple, certains jeux consistent à mémoriser une longue liste de mots ou faire des calculs mentaux. Par contre, d’autres demandent un peu plus de réflexion, car pour jouer, il va falloir associer des mots et les catégories auxquelles ils appartiennent.

Dans d’autres cas, principalement les jeux de simulation, le joueur s’investit totalement pour atteindre des objectifs fixés. À ce stade, les objectifs ne sont plus uniquement la distraction, mais également le développement de compétences cognitives.

Si le sudoku, les mots croisés ou encore les mots fléchés restent de grands classiques, vous trouverez également d’autres jeux d’entraînement cérébral comme acrostiches et ses dérivés. Ils seront certainement les bienvenus puisque mieux pensés et plus compétitifs que leurs aînés.

Source des images :
https://pxhere.com/fr/photo/698397;